Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > POBOTpedia > Ordinateurs embarqués (SBC) > La carte Raspberry PI > Matériel nécessaire pour Raspberry Pi > Nouveaux boîtiers pour la Raspberry Pi

Nouveaux boîtiers pour la Raspberry Pi

vendredi 22 juin 2012, par Jean-Pierre, Julien H., Loïc, Stephan

Un boîtier permet de protéger un circuit électronique et son utilisateur :

- contre la poussière : échauffement du circuit, encrassement
- contre les liquides : courts-circuits
- contre les mauvaises manipulations et courts-circuits
- contre les critiques : un beau boîtier pour un beau projet :)

Deux projets ont été menés au club, pour des usages et avec des choix différents, et il existe aussi des produits disponibles sur le Net. Cela vous laisse le choix !

 Boîtier en rail DIN avec écran et boutons

Mise à jour de juin 2014 : nous avons pu tester le boîtier conçu par Yadom, jeune start-up française que nous connaissons bien. Il a une forme particulière puisqu’il permet de le placer sur un rail DIN, c’est-à-dire de l’ajouter à un panneau électrique tel qu’on en trouve chez soi (compteur EDF, fusibles, disjoncteur, etc...).

Surtout, il est équipé d’un petit écran OLED et de boutons poussoirs permettant d’interagir avec vos programmes. Une belle idée même pour un projet posé sur une table.

JPEG - 109.8 ko

 Boîtier transparent et simple

Nous vous présentons ci-dessous un boîtier que l’on peut usiner soi-même avec une simple scie et une perceuse à main.

JPEG - 290.1 ko
Boitier pour la Raspberry Pi
pour protéger la carte de la poussière et des courts-circuits en laissant un maximum d’accès aux connecteurs.
JPEG - 70.6 ko
Ajustement à la lime
parce qu’il faut bien finir les différentes pièces qui s’emboîtent.

Il a été réalisé par Jean-Pierre et Loïc et présenté pour la première fois le 22 juin 2012, quelques semaines après que la première carte ait été livrée au club.

Cette version est en plexiglas et a été fabriquée avec une fraiseuse numérique. Cependant les plans (disponibles ci-dessous) vous montrent qu’on peut imprimer sur du carton épais ou du bois et le découper soi-même sans outil automatique.

Les plans sont semblables au boîtier en acrylique appelé "RaspBox" conçu par Yoctopuce. Nous ne sommes pas liés, mais leur design est efficace et nous a plu. Le design est publié sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0).
Il en va de même pour les plans de Loïc ci-dessous.

Plusieurs versions successives, selon que vous vouliez des côtés ajourés ou non.

Zip - 5.6 ko
Plans Galaad du boitier v2.1
Zip - 4 ko
Schéma de la box RPi sous Galaad

Réalisés sous Galaad, un logiciel de CAO/FAO développé dans les Alpes-Maritimes, permettant de contrôler une fraiseuse.

PNG - 59.7 ko
PNG - 16.4 ko
Pièces de la box pour RPi
Il faut y ajouter des entretoises (trous ronds) car les pattes rectangulaires ne servent qu’à maintenir la carte, pas à fermer le boîtier.

Comme vous le voyez, c’est très simple, mais bien pratique :)

 Boîtier PVC à fixation simplifiée

Pour protéger complètement la carte, Stephan a réalisé ce boîtier qui présente les ouvertures les plus courantes pour chacun des connecteurs, mais ajoute deux pattes de fixation solides avec quatre trous pour des vis. Cela s’avérera utile au moment de fixer la carte sur un support (meuble, robot, mur).

JPEG - 280.2 ko
Le boîtier + l’adaptateur rapide GPIO
JPEG - 263.1 ko
Intégration des connecteurs Ethernet et USB

Il est réalisé en PVC expansé, découpé à la fraiseuse CNC. Des améliorations ont été apportées : une découpe pour fixer une nappe sur le connecteur d’extension des GPIO (entrées/sorties au pas de 2,54 mm) ou encore mieux l’adaptateur en bornier rapide.

JPEG - 285.1 ko
JPEG - 307.8 ko
Fente pour la carte SD et la prise d’alimentation

Le ventilateur complète le dispositif : n’oublions pas que le club Pobot est sur la Côte d’Azur, le seul endroit de France où il fait chaud cet été. Surtout, l’intérêt de cette carte Linux est d’utiliser la vidéo et le réseau. Il y aura donc une utilisation intensive du GPU, et la carte sera fixée à l’intérieur d’un robot, soit un confinement important où il vaut mieux ventiler, si ce n’est la carte, au moins l’ensemble des circuits autour.

JPEG - 251.3 ko
On garde la vue sur les leds d’indication
JPEG - 310.1 ko
A l’intérieur, une Raspberry Pi

 Pourquoi encore de nouveaux boîtiers ?

Si vous avez fait une recherche pour Raspberry Pi, vous aurez remarqué qu’il existe beaucoup de boîtiers disponibles sur Internet. Mais la plupart sont seulement des modèles 3D dans différents formats (STL, DXF, Google Sketchup), peu sont à vendre, et généralement nécessitent des moyens complexes et coûteux : plexiglas découpé au laser, ABS imprimé 3D, etc...

Malheureusement, la plupart de ces modèles sont inexploitables, car ils ont été conçus et dessinés avant que la carte RPi ne soit réellement finalisée, ou bien leurs auteurs sont des fans qui n’ont pas attendu d’avoir leur propre exemplaire pour publier leur œuvre et donc n’ont pas validé les dimensions des ouvertures ! On a même vu des boîtiers présentant une erreur de 5 mm avec l’original.

Il était nécessaire pour nous de faire un boîtier qui permette simplement de protéger la carte, d’éviter les courts-circuits et de pouvoir plus tard fixer le boîtier sur un châssis sans abîmer notre carte, peu onéreuse mais chère à notre cœur.

 Un boîtier à 5 euros

Quand on récupère des matériaux et qu’on dispose des outils, les boîtiers que nous vous avons présenté ne demandent qu’un peu de temps et sont plus économiques qu’un achat (et l’empreinte carbone est faible).

Pour ceux qui n’ont pas de temps ou qui ne savent pas se servir d’une scie, on trouve désormais des boîtiers en kit pour quelques euros.

Nous étions circonspects quant à la qualité, donc nous les avons testé : ils sont tout à fait corrects !

JPEG - 313.9 ko
JPEG - 407.6 ko
JPEG - 131.3 ko

Vos commentaires

  • Le 27 juin 2013 à 11:46, par Vutsio En réponse à : Deux boîtiers pour la Raspberry Pi

    Bonjour,
    je débute en robotique aussi je vais acquérir un Raspberry.
    Dans l’article boîtiers, vous décrivez le second avec un adaptateur en bornier rapide, le lien ne va nulle part, où le trouve-t-on ?
    Où trouve-t-on aussi le boîtier à 5 € ?
    Je vais me lancer sur l’un de vos projets afin de voir ce que ça donne.

    Cordialement

    Vutsio

    • Le 27 juin 2013 à 12:04, par Eric P. En réponse à : Deux boîtiers pour la Raspberry Pi

      Exact, le lien est rompu, mais il référençait l’adaptateur avec les borniers verts qu’on voit sur la photo, et qui est lui aussi une réalisation personnelle de Stephan. Il n’est donc pas disponible sur le marché.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document