Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Projets et études > Nos réalisations > Radeau environnemental > Base radio v2

Base radio v2

USBification de la base radio

samedi 23 janvier 2010, par Eric P.

 Au commencement des temps...

La base radio connectée au PC fut initialement conçue sur la base d’une liaison RS232, car à l’époque de sa construction, c’était simple à faire avec un MAX232 et quelques capa autour.

Et il y avait encore des PC avec des ports RS232 (celui qui me servait pour ce projet par exemple).

 Mais les temps changent

Ne pouvant pas faire don de ma machine (qui me sert toujours), je suis parti en quête d’un portable de récupération pour compléter la panoplie du radeau et fournir à nos amis de Planète Sciences un dispositif complet et directement opérationnel.

De plus il vaut mieux que le poste de contrôle soit dédié à cette tâche et pas utilisé également pour faire de la bureautique, surfer sur Internet, choper des virus,... et donc ne pas marcher le jour J.

Un généreux donateur s’est alors présenté en la personne de Nicolas (qu’il en soit publiquement remercié :) et a proposé un mini-portable VAIO en état de marche. Certes la machine accuse son âge (Pentium III avec 192M de mémoire), mais c’est amplement suffisant pour les logiciels de Medusa.

Mais il devient maintenant impossible de trouver un portable (ou même une machine de bureau) équipée de ports RS232, et même celui-ci n’échappe pas à la règle (plus pour des raisons de compacité que d’ancienneté à mon avis) et ne propose qu’un unique port USB 1.0.

 Pas si grave... ou pas

Pas grave peut-on se dire à priori, car il suffit d’utiliser un câble de conversion USB/RS232. Cela a été la première approche du problème, mais a tourné au drame, car pour une raison toujours non identifiée à ce jour, au bout d’un certain temps de fonctionnement dans cette configuration, la machine nous gratifie d’un magnifique BSOD [1]. Et ce n’est pas la faute de la machine (hypothèse initiale car pas facile de retrouver tous les drivers d’une machine de quelques années) car même punition, même motif sur deux autres machines, indifféremment sous Window 2000 et WIndows XP.

Il semble donc y avoir un problème avec le driver de ce câble, pas très jeune (2003) et pas maintenu visiblement. Pour éviter que les futurs utilisateurs ne tombent sur le même problème en utilisant des câbles de conversion made in On-ne-sait-pas-où, j’ai jugé préférable de transformer la base radio en USB. Ce sera en outre beaucoup plus pratique car cela supprime un accessoire indispensable qu’on aura bien entendu perdu ou oublié le jour J.

 La base radio reborn

Plutôt que refaire une carte électronique à base de FTDI, j’ai opté pour le câble FTDI qui intègre la puce de conversion USB/série, décrit dans cet article.

La transformation de la carte existante s’est alors résumée à :
- supprimer le MAX232 et ses condensateurs
- strapper les Rx in/out et Tx in/out du MAX232 sur la carte (chose facilitée par le fait que j’avais conçue cette carte pour pouvoir être utilisée aussi avec une liaison série TTL, et donc sans le MAX232)
- remplacer le câble RS232 par le câble FTDI

Ce fut l’affaire d’une demi-heure, le plus long ayant été de monter le connecteur Molex-KK (c’est vraiment son nom, et il est pourtant de bonne qualité) à l’extrémité du câble FTDI, car les cosses sont assez petites pour mes gros doigts.

Quelques photos avant et après transformation, sur lesquelles on peut voir clairement la modification : il n’y a plus rien sur la partie gauche de la nouvelle version de la carte, hormis les deux straps des signaux Tx et Rx.

JPEG - 93.8 ko
Avant
JPEG - 118.7 ko
Après

A noter que le module radio n’est pas installé sur ces photos afin de laisser visible la carte "mère" dans son intégralité.

 Le mot de la fin

Et voilà, notre base radio est maintenant "new generation" et fonctionne parfaitement, reliée au portable via un petit hub (car il y a aussi le gamepad, et nous ne disposons que d’un unique port USB, comme mentionné précédemment).


[1Blue Screen Of The Death pour ceux qui ne sont pas familiers avec les acronymes Windoziens

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document