Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Projets et études > Nos réalisations > Radeau environnemental > Le poste de contrôle

Le poste de contrôle

Ou comment naviguer les pieds au sec

mardi 11 décembre 2007, par Eric P.

Comme présenté dans un article précédent, le poste de contrôle remplit la double fonction de :
- télé-commande du radeau et des équipements embarquées
- réception et enregistrement des mesures

Il est constitué d’un PC (portable) sous Windows sur lequel est installé un logiciel développé spécifiquement. Si la demande le justifie, mais aussi si on en trouve le temps et le courage, on étudiera les possibilités de portage sous autre chose. Cependant, au risque de faire grincer quelques dents, j’ai de forts doutes sur la diffusion de Linux dans les établissements secondaires, clientèle principale du radeau.

Un gamepad tout ce qu’il y a de plus basique (pas besoin de retour d’effort ou autre) est utilisé pour diriger le radeau, et également contrôler le treuil et les relais.

JPEG - 14.3 ko
Gamepad utilisé pour le contrôle du radeau

Un joystick peut également être utilisé, mais c’est moins pratique lorsqu’on est en pleine nature et qu’on ne dispose pas d’une table pour le poser.

Voici un aperçu de l’interface utilisateur du logiciel :

PNG - 183.4 ko
Un aperçu du logiciel de contrôle

Cela n’apparait pas sur l’image, mais il ne faut pas oublier que la configuration des entrées comme des sorties est laissée totalement libre aux concepteurs d’expériences. On ne sait donc pas à l’avance quels capteurs vont être connectés et quelles sorties seront utilisées et comment. De ce fait, le logiciel se configure entièrement de l’extérieur pour ce qui est de l’assignation des entrées et sorties, mais également au niveau des lois de conversion tension / mesure physique, grâce à un évaluateur d’expression intégré, capable de traiter des formules très complexes (fonctions log et trigo comprises si besoin).

Les affectations des manettes et boutons du gamepad ou du joystick sont également paramétrables de la la même manière.

A titre d’illustration, voici un extrait du fichier de configuration :

[capteur-surface.1]
nom = température surface
unités = °C
conversion = 100*(x-92)/(225-92)

[capteur-fond.1]
nom = température fond
unités = °C
conversion = 100*(x-92)/(225-92)

[capteur-fond.2]
nom = luminosité
unités = %
conversion = 100*x/225

[relais]
nom.1 = relais 1
nom.2 = relais 2
nom.3 = relais 3
nom.4 = relais 4
nom.5 = relais 5

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document