Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > POBOTpedia > Fabrication > Les pratiques > Autres modes de fabrication > Moulage de pièces

Moulage de pièces

dimanche 27 février 2011, par Jean-Pierre, Julien H.

Pour réaliser une pièce mécanique particulièrement complexe (avec beaucoup de détails fins), même des machines-outils et encore moins des imprimantes 3D à fil chaud sont insuffisantes. Le moulage s’avère alors très pratique.

Réaliser des pièces en plastique à partir d’un modèle est une opération accessible aux bricoleurs et n’utilise pas d’outil électrique. Les étapes sensibles sont les suivantes :
- réaliser un moule
- couler de la matière
- démouler

En plus d’obtenir de bons détails, il y a l’intérêt d’obtenir plusieurs doubles d’une pièce.

 Réalisation du moule

La matière utilisée pour le moule est du caoutchouc aux silicones. On en trouve en grandes surfaces de bricolage ou de loisirs créatifs. Il n’y a pas trente-six marques, alors cherchez une boite arc-en-ciel et vous devriez la trouver. Elle coûte autour de trente euros pour 500 grammes (si vous la trouvez beaucoup moins cher, indiquez-nous le filon !).

Cette matière est liquide et a deux avantages :
- elle épouse parfaitement les moindres petits détails (y compris les imperfections, pensez-y)
- elle est souple donc votre moule sera réutilisable

Un moulage est en fait une copie : il vous faut donc un original - le master et faire une prise d’empreinte. Si vous avez conçu votre propre pièce unique, il va falloir passer du temps pour réaliser au moins un exemplaire, complet et fonctionnel. Mais on peut également part d’une pièce existante pour en faire une copie conforme, ou bien la modifier pour enlever ou ajouter des parties afin d’obtenir le résultat idéal.

Une fois que la pièce est choisie, on réalise le moule en coulant le caoutchouc liquide autour, dans une boite légèrement plus grande : un centimètre est suffisant, le caoutchouc étant suffisamment résistant en se solidifiant pour ne pas se déformer lorsqu’on coulera la matière dedans.

Voici quelques exemples réalisés par Jean-Pierre qui a une grande expérience dans ce domaine grâce à ses activités de modéliste :

JPEG - 259.1 ko

 Couler de la matière

Une fois le moule prêt, c’est-à-dire que le caoutchouc aux silicones a totalement solidifié, on enduit l’intérieur de cire à démouler et on verse le liquide qui prendra la forme et deviendra une nouvelle pièce prête à servir.

Le plastique utilisé dans notre cas est du polyuréthane (PU) que l’on peut trouver liquide en bouteilles :

JPEG - 374.3 ko

Dans le cas du moulage, ce polymère plastique (dérivé du pétrole) n’est pas chauffé à forte température, ce qui limite les risques d’inhalation de vapeurs toxiques, un des sujets de discorde concernant les imprimantes 3D. Cependant l’effet de son durcisseur va entrainer un dégagement de chaleur, il est donc conseillé de travailler dans un endroit isolé et ventilé.

 Démouler

Une fois le plastique coulé, il faut le laisser se solidifier. On peut alors sortir la pièce grâce à la flexibilité du caoutchouc. Il n’y a aucun jeu, chaque détail du master étant reproduit à l’identique.

JPEG - 239.4 ko

Merci à Jean-Pierre pour la visite de son atelier et ses explications.

Vos commentaires

  • Le 7 novembre à 03:14, par harold En réponse à : Moulage de pièces

    est ce possible d avoir le meme plastique que la compagni tamiya si non quel plastique me conseillerais tu....

    • Le 23 novembre à 13:54, par Eric P. En réponse à : Moulage de pièces

      Les compositions des matériaux sont souvent des secrets de fabrication industrielle.
      Par ailleurs impossible de conseiller quoi que ce soit si on ne dit pas quelles sont les contraintes. Le choix des matières, et de leur composition (par exemple ajout de micro-billes ou de fibres à la résine pour la rendre plus résistante sur le plan mécanique) est un problème très complexe et très dépendant de ce qu’on veut faire.
      Par ailleurs, nous ne sommes pas des spécialistes pointus sur la question. Essayez de vous mettre en relation avec des clubs de modélisme pour leur poser la question. Attention, pas ceux dont les membres se contentent d’acheter des voitures/avions/bateaux/... prêts à l’usage et qui se contentent de les piloter, mais des clubs où il y a des gens qui fabriquent leur voiture/avion/bateau/....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document