Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > POBOTpedia > Ordinateurs embarqués (SBC) > La carte Raspberry PI > Extensions pour Raspberry Pi > Tour d’horizon des extensions pour Raspberry Pi

Tour d’horizon des extensions pour Raspberry Pi

lundi 31 décembre 2012, par Eric P., Julien H.

Depuis l’apparition au printemps 2012 de la carte Raspberry Pi, de nombreux concepteurs (professionnels ou amateurs) se sont penchés sur de nouveaux circuits à connecter sur le port d’extension de la petite framboise.

Nous présentons ici quelques-uns des modèles qui ont attiré notre attention. Il y en a peu qui sont disponibles à la vente, car produits en petite série et déjà à court de stock.

Comme pour la carte Arduino, il y a toujours un choix de conception à faire parmi des critères très différents et qui ne conviennent pas à tous :

- facilité de montage (soudée ou en kit ?)
- prix (complète ou juste l’essentiel)
- sécurité (bien fixée et protégée contre les mauvaises utilisations)
- adaptée (pour le débutant ou pour l’expert)
- disponible (pour essayer ou pour intégrer dans un produit commercial)

Avant d’entrer dans le vif du sujet, n’oubliez pas que nous comptons sur vous pour compléter cet article si vous avez une analyse différente ou que vous avez une expérience à partager avec d’autres cartes. Alors à vos claviers !

 Cartes AB Electronics

JPEG - 6.7 ko

Il s’agit d’une gamme déjà bien fournie de cartes. Nous avons pu tester un exemplaire du premier batch (convertisseur ADC) et c’est donc logique que nous la présentions d’abord.

http://www.abelectronics.co.uk

Pour Contre
- cartes à empiler (stackable)
- fonctionnalités simples et modulaires
- prix raisonnable
- faiblesse de la fixation mécanique [1]
(voir note ci-après)
- format hétérogène

[Edit 11/13] Suite à des échanges entre votre serviteur (Eric P.) et les concepteurs des produits ABElectronics, tous les nouveaux produits sont maintenant équipés d’un trou permettant de tirer parti de celui de la RasPi ModB, et ABElectronics propose également la colonnette filetée au format adapté à l’empilement. A noter que l’assemblage permet d’empiler plusieurs niveaux en bénéficiant de la fixation mécanique, la colonnette étant au format mâle-femelle.

 Quick2Wire

JPEG - 14.3 ko

Il s’agit de deux cartes disponibles pour l’instant en kit beta (décembre 2012) et dont la production est annoncée pour fin janvier 2013. Nous suivons leur progression depuis leurs tout débuts. La carte porte le logo "open source hardware" ce qui laisse préjuger d’une disponibilité des circuits PCB et des schémas.

http://shop.quick2wire.com/products...

Pour Contre
- Open Source Hardware
- semble être le début d’un écosystème
du genre Eblocks et consorts
- prix raisonnable (en tout cas pour la version kit beta avec défauts mineurs)
- connectique par câble
- formats hétérogènes

 Interface PiFace

JPEG - 9.7 ko

Il s’agit d’un projet universitaire pour l’enseignement.

http://pi.cs.man.ac.uk/interface.htm

Pour Contre
- prix raisonnable (j’ai vu 30£) pour une multi-fonctions
- format identique à la RasPi
- faiblesse de la fixation mécanique
- risque de court-circuit des soudures des deux IC qui se retrouvent à la
verticale de l’embase HDMI de la RasPi
- pas encore disponible

 La Gertboard

JPEG - 8.8 ko

Officiellement soutenue par la Fondation Raspberry Pi, nous la présentons à ce titre, car les avis sont plutôt convergents sur ses défauts.

http://www.raspberrypi.org/archives/1734

Pour Contre
- fait tout sauf le café- taille
- pas forcément adaptée à nos usages
car en fait trop selon le projet
- chère
- pas encore disponible

 Cooking Hacks - Arduino

JPEG - 7.6 ko

Cette carte a été conçue par Libellium, une entreprise innovante connue pour ses réseaux mesh / GPS / GPRS pour Arduino. Il n’était pas étonnant qu’ils s’intéressent à la Raspi. Le résultat est logique : un adaptateur pour pouvoir utiliser leurs nombreux shields Arduino sur la Raspberry Pi !

http://www.cooking-hacks.com/index....

Pour Contre
- une bonne idée- beaucoup trop chère pour simplement de la connectique
et deux adaptations de niveau
- faiblesse de la fixation mécanique, surtout si
on tient compte qu’elle va obligatoirement accueillir d’autres cartes !

A suivre !


[1Nous entendons par là que la liaison mécanique n’est assurée que par l’unique connecteur GPIO, ce qui risque de lui appliquer des contraintes mécaniques fortes du fait du porte-à-faux de la carte. Ce défaut est présent sur toutes les cartes stackables, aucune ne tirant parti des trous de fixation ajoutés dans la révision B de la RasPi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document