Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > L’association > Connaître le club > Présentation du club > Sophia Antipolis

Sophia Antipolis

la robotique sur la technopole

vendredi 2 décembre 2005, par Julien H.

Sophia-Antipolis est un parc scientifique créé il y a plus de 30 ans en pleine nature. Parmi les premières technopoles européennes, il comptait en 2005 près de 1200 entreprises pour plus de 25000 emplois. Étendu de Valbonne à Antibes et de Biot à Vallauris, il se développe actuellement vers Villeneuve-Loubet, La Colle-sur-Loup, Opio et Roquefort-les-Pins.

JPEG - 32.2 ko
En pleine nature
(c) Julien Holtzer 2004

On peut vivre à Sophia, on peut y étudier, on peut y faire de la recherche (CNRS, I3S, INRIA) et bien sûr y travailler dans les domaines de l’informatique, de l’électronique, des biotechnologies, etc.

Les principales SSII y sont implantées, et de nombreux grands groupes industriels y ont ouvert des centres de Recherche & Développement.

JPEG - 22.6 ko
Des bâtiments modernes
(c) Julien Holtzer 2004

 Mise à jour 2012

Depuis nos premières activités en 2002, nous avons été les témoins des changements de la technopole.

Les crises économiques (2001, 2008) ont modifié les relations entre professionnels. Les start-ups ont fait place à un entrepreneuriat plus individuel, mais qui communique plus, par exemple au travers de rencontres comme Open Coffee Sophia. A l’inverse les grandes sociétés communiquent moins et ne s’investissent plus autant dans la vie du site : elles se sont restructurées, ont changé de nom plusieurs fois au gré des rachats et fusions notamment dans l’électronique. D’autres ont fermé ou ont quitté Sophia-Antipolis.

C’est sans doute dans l’éducation qu’il y a le plus de changement et le plus d’espoir pour les années à venir : les ouvertures d’écoles post-Bac se sont multipliées et l’ouverture du Campus STIC porté par l’INRIA et l’Université de Nice promet beaucoup concernant le rapprochement entre études, recherche, entreprises. Les associations de culture scientifique auront-elles une place ? Nous le verrons.

 Tendance des recherches

Un indicateur à suivre concernant Sophia-Antipolis est la quantité de recherches Google depuis 2004. Il est à lire avec du recul mais il donne une tendance à prendre en compte :

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document