Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Robopedia > Fabrication > Essais produits > SCANALOGIC 2

SCANALOGIC 2

samedi 17 juillet 2010, par Eric P.

Article non définitif - rédaction en cours

Le SCANALOGIC 2 est un analyseur logique et générateur de signaux simple et abordable proposé par la société IKALOGIC.

Plutôt que d’en recopier ici la description détaillée, nous vous invitons à en consulter l’original sur le site de la société (en Anglais).

 Installation

On ne peut plus simple :
- connexion du boitier à un port USB (même au travers d’un HUB)
- téléchargement et installation du logiciel Windows [1]

 Contexte des essais

Je fais actuellement mumuse avec un Roomba Create, en le supervisant via sa liaison série par un micro-contrôleur (ATMega128). On en reparlera dans d’autres articles ;)

Pour la vérification des communications entre les deux protagonistes, un analyseur logique est tout ce qu’il y a de plus indiqué, car il est très utile dans ce cas :
- de pouvoir visualiser des signaux de test qu’on produit en lieu en place des habituels printf
- de décoder les signaux de la liaison série pour visualiser les données qui transitent réellement

Voilà, tout est dit en matière d’introduction. Place aux essais maintenant.

 Les essais - première partie

Pour faire original, ces premiers tests ont été réalisés avec la configuration système suivante :
- Windows XP Pro virtualisé sous VirtualBox
- Ubuntu 10.04
- machine Core 2 Duo T6600 2.4GHz équipée de 2Gb de RAM.

Pourquoi une configuration aussi tordue ? C’est simple :
- ma machine est nativement sous Linux, et je n’ai plus de machine Windows chez moi [2]
- si le produit se comporte bien dans un tel contexte, il ne pourra que fonctionner mieux sur une configuration Windows native

en cours de rédaction

 Les essais - deuxième partie

Pour avoir une vision la plus complète possible, j’ai fait en sorte de tester à nouveau le produit sur un Windows natif, afin de se placer dans les conditions les plus courantes d’utilisation.

En fait, je vous ai un peu menti plus haut, car la machine de test dispose toujours du Windows XP Pro natif en double boot [3]. L’avantage est qu’on peut comparer les choses de manière plus équitable, puisqu’on utilise la même base matérielle, et qu’on n’introduit ainsi pas de biais à ce niveau.

en cours de rédaction

 Conclusions

en cours de rédaction


[1basé sur .Net 3.5 apparemment, si on en juge par les compléments d’installation effectués au préalable

[2ce n’est pas par intégrisme, car j’utilise Windows également comme vous l’avez constaté, mais il se trouve que c’est ce qui présentait la meilleure combinaison pour mes activités

[3pas fou le gus : il a gardé la roue de secours au cas où quelque chose cafouillerait grave :)

Vos commentaires

  • Le 21 février 2013 à 12:45, par Alex En réponse à : SCANALOGIC 2

    Bonjour,

    Le logiciel ne fonctionne sur aucun de mes PC Pentium IV Win Xp SP2 et SP3.
    Il faut charger DotNet pour le logiciel se lance mais rien ne fonctionne.
    A chaque clic, une fenêtre d’erreur s’ouvre pour mentionner une liste de fonctions langage C je crois.
    Ceci se produit même quand on quitte !

    De plus le logo reste au milieu de l’écran et rien n’y fait.

    Bon, pour le hard je ne sais pas -et pour cause- mais le logiciel est à refaire !

    Il y a du boulot !

    • Le 21 février 2013 à 17:01, par Eric P. En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonjour,

      As-tu signalé ton problème à IKALOGIC ? Ayant pas mal échangé avec eux, je peux dire qu’ils sont très ouverts et disponibles.

      Je n’ai pas eu de problème particulier à faire marcher leur produit dans la configuration décrite dans l’article, mis à part le fait qu’à cause de la virtualisation, les fréquences d’échantillonnage accessibles sont limitées. Les seules critiques que j’avais formulées alors tenaient plus de l’ergonomie que du fonctionnel.

      La description de tes configurations me fait penser à un problème au niveau USB. Un P4 doit probablement être encore en USB 1.x, ce qui peut poser des problèmes pour des outils de ce type qui ont par nature des besoins en débit assez élevés.

      Du coup ta conclusion (’il y a encore du boulot’) me semble un peu trop lapidaire et excessive car on peut difficilement jeter la pierre à un fabriquant d’un matériel aussi pointu si son produit a du mal avec une configuration quasi préhistorique de nos jours. Pour info, la machine que j’ai utilisée à l’époque de la rédaction de l’article n’était pas de première jeunesse, mais était effectivement un peu plus moderne qu’un P4.

      Et dans tous les cas, aucun fabricant de matériel ou éditeur logiciel, aussi consciencieux soit-il, ne va investir pour faire marcher ses produits sur des machines ou des systèmes qui n’ont plus cours depuis longtemps. Heureusement d’ailleurs, car s’ils le faisaient, cela se répercuterait sur le prix des produits concernés (il faut bien que les ingénieurs qui y travaillent mangent aussi ;).

      Cordialement

      Eric

    • Le 2 mars 2013 à 08:37, par Alex En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonjour Eric,

      Je me manifeste très tardivement.
      Oui, j’ai signalé le problème.
      Ici, il n’est même pas question d’USB car dès le lancement à toute action la "sanction" est une liste de messages relatif à des fonctions graphiques.

      C’est tout de même fort de café car toutes mes machines -et j’en ai- supportent de fonctionner avec Win 2000, XP (sp2 et sp3) et Windows 7.
      En outre j’utilise Eagle (CI), Visual C++ , Kikad (CI), RawTherapee ...
      Ces 2 derniers utilisent des framework exotiques.
      De toutes façons, le logo de l’analyseur reste toujours présent au milieu de l’écran et rien n’y fait.
      Le fabricant est conscient des lacunes de son logiciel et envisage de proposer un nouveau logiciel utilisant QT ...
      J’attends.

      Cordialement
      Alex

    • Le 2 mars 2013 à 11:16, par ? En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonjour Alex,

      Désolé de ne pas pouvoir t’aider plus pour tes problèmes car je n’ai plus l’analyseur à disposition (il appartient au club). Du coup je ne peux pas tester avec la version actuelle du logiciel.

      Si tu es en contact avec Ikalogic et qu’ils sont conscients du problème ça devrait bouger. Le fait qu’ils envisagent un portage sous Qt (une suggestion que je leur avais faite à l’époque de manière à bénéficier du cross plate-forme, tout comme d’autres acteurs du même marché tels que Sealae) est un bon signe. Le problème est le temps que ça risque de prendre.

      Il faut reconnaître que leur choix de se baser sur .Net (faut dire que la tentation est forte) est en soi un pari assez aventureux, quand on connait les problèmes de compatibilité entre elles des différentes versions dans la nature. .Net pour des applis d’entreprise ou de bureautique, pourquoi pas, mais là ce n’est pas vraiment le cheval que j’aurais choisi pur un logiciel interfacé avec du hardware assez exigent. Je leur en avais fait part également.

      Cordialement

      Eric

    • Le 3 mars 2013 à 11:09, par ? En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonjour Eric,

      Nous sommes donc bien d’accord.
      Veuillez remarquer qu’en plus de .net, il semble y avoir une couche nommée TAO (voir les DLLs fournies). Je pense que cet empilement de couches pour arriver à faire du graphisme, fait un peu étudiant frais moulu.
      Perso, et quitte à me faire ch... un peu, je pense que je préférerais plutôt les APIs Windows et le MFCs. Mais adieu linux et mac.

      Bref, je vais en rester là et peut être un jour récupérer la future version.

      Cordialement

      Alex

    • Le 3 mars 2013 à 23:30, par Eric P. En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonsoir,

      Plutôt que de souffrir avec Win32 et les MFC, autant opter sur Qt. Pour avoir un peu tâté de la chose à titre de curiosité, c’est quand même d’un niveau supérieur et tout aussi abordable que .Net.

      Comme de plus Qt ne se contente pas de traiter la couche graphique mais également d’autres sujets tels que le coms, on dispose vraiment d’une approche multi cibles, et qui produit du code natif à chaque fois (et pas un byte code CLR).

      Si tu as vraiment besoin d’un analyseur logique rapidement, le Sealae Logic (8 ou 16 voies) est un bon produit. J’en ai acheté un (avant de tester le SCANALOGIC), et ça tient la route, y compris sous Linux et en natif (merci Qt ;) Bon, ok, c’est plus cher.

      Dans la gamme plus abordable (mais sans expérience personnelle) il y a aussi le Bus Pirate qui semble très intéressant, car hardware et software open-source, disponible tout monté chez plusieurs fabricants pour pas très cher, et bardé de fonctions. Encore une fois, je ne le connais que de réputation, n’en ayant jamais eu un entre les mains.

      Cordialement

      Eric

    • Le 4 mars 2013 à 08:31, par ? En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonjour Eric,

      Tout ce que je connais de QT, c’est son existance. A creuser sans doute, mais à mon âge ...

      Je ne suis pas pressé, car j’ai fait cet achat à l’occasion d’une toute petite commande que j’ai étoffée en y ajoutant cet analyseur. j’imagine que cela me facilitera la tâche lors de travaux sur des protocoles inconnus que j’investigue avec un oscilloscope.

      J’avais vu l’analyseur de Bus Pirate et j’avais jeté un oeil sur le logiciel mais je crois me souvenir que c’est du java.
      Je ne vais pas m’étendre sur mon opinion à ce sujet.

      En tous cas, merci pour cet échange qui a le mérite d’être enrichissant.

      Cordialement
      Alex

    • Le 4 mars 2013 à 22:13, par Eric P. En réponse à : SCANALOGIC 2

      Bonsoir Alex,

      Un analyseur logique est un outil indispensable dès qu’on veut investiguer un quelconque protocole. Décoder les données qui transitent sur une simple liaison série relève de l’utopie avec un oscilloscope standard, même numérique. Alors s’attaquer à de l’I2C ou autre joyeuseté impliquant un signal de clock en prime...

      Pour ce qui est de Java, détrompe-toi. Les préjugés sont encore vivaces (et je suis bien placé pour le dire, ayant eu les mêmes ;), mais sache qu’on peut l’utiliser pour développer des systèmes d’acquisition embarqués : je le fais à titre professionnel pour des instrumentations scientifiques de bâtiments (je suis chercheur au CSTB) et je peux te garantir qu’on n’y gagnerait pas grand-chose à faire la même chose en C par exemple.

      Si tu souhaites poursuivre ces échanges (pas uniquement sur Java dans l’embarqué bien entendu ;), j’en serais ravi et tu peux utiliser sans problème mon email : eric (at) pobot (dot) org

      Cordialement

      Eric

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document