Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Projets et études > Nos robots > Robots du club > Robots à pattes > Le Pobbypède (2010-2013) > Robot bipède Easyrobotics

Robot bipède Easyrobotics

mercredi 28 octobre 2009, par Julien H.

Voici la présentation du premier robot bipède utilisé par le club. Il ne s’agit pas encore du notre, mais il nous a été prêté par Nicolas, d’Easyrobotics.

Nous en avons construit un second, dédié aux projets du club (donc à vous cher visiteur si vous venez à nos réunions). Voici sa construction en photos :

 Présentation générale

Il fait partie de la famille des robots humanoïdes, même s’il n’y a que le bas. Par contre il a bien deux jambes, constituées de pieds fixes (plutôt grands), de genoux (un servomoteur par jambe) et d’un bassin (rotation des 2 jambes par 1 servomoteur chacune).

JPEG - 97 ko

De manière assez surprenante, ce robot-tronc aura des yeux, un de chaque côté. Ils permettront juste d’avoir une mesure de la distance au prochain obstacle.

 Programmation

On va tout d’abord regarder les différentes positions possibles. Pour cela on va utiliser une petite interface faite maison avec deux grilles : une pour la partie gauche et une pour la partie droite.

JPEG - 42.8 ko
Interface de contrôle manuel

En cliquant sur chacune des cases, on peut commander aussitôt la nouvelle position et ainsi juger de l’équilibre et de la progression. C’est là que les choses se compliquent...

Comme le dit la chanson :

La meilleure façon de marcher
C’est encore la notre
C’est de mettre un pied devant l’autre
Et de recommencer

Pourtant, il ne suffit pas d’envoyer le pied en avant.

Si on observe le déplacement humain, on observe un fonctionnement dit "talon-point" (en anglais "heel-toe" comme on peut observer dans la vidéo de PetMan). Cela permet d’envoyer une force vers l’arrière avec le talon, et selon le principe d’action/réaction, le sol étant le plus fort, il pousse vers l’avant et provoque le mouvement.

On va donc se servir des grands pieds pour reproduire ce fonctionnement. Mais ce n’est pas si simple : il faut de l’équilibre, et on va pallier à ce problème en utilisant l’autre pied.

Voici le résultat (code Arduino pour pilotage par commande type "5555p" et code Processing avec IHM) :

Zip - 98.7 ko
Logiciel Processing (contrôle)
Zip - 52.9 ko
programme Arduino

Une fois chacune des positions successives atteintes, on peut passer à l’enchainement dans un programme dédié (toujours en piloté, puis in situ pour être autonome).

Voici un exemple de séquence :

Zip - 2.7 ko
Logiciel Processing (séquence)

Et enfin il marche !! It’s aliiiiiiive !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document