Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > L’association > En public > Les compétitions de robotique > Coupe de France > Coupe 2006 : Funny Golf > Construction du terrain > Post-scriptum

Post-scriptum

Dessous de table

lundi 5 juin 2006, par Eric P.

OK, c’est après la bataille, mais j’avais promis de l’ajouter.

Voici donc la solution que nous avons utilisée pour :
- obtenir la meilleure planéité de la table, sans y ajouter force renforts et la rendre intransportable
- avoir un terrain parfaitement de niveau

 Le problème

Pour des raisons de poids, mais aussi d’économie, les différents morceaux de la table ont été réalisés dans du médium de 19mm. Cette épaisseur est bien entendu insuffisante pour ne pas avoir de flèche lorsque le terrain ne repose que sur quelques points de support. Une solution aurait été de fixer des longerons en-dessous, mais pour obtenir une structure rigide, cela aurait conduit à des éléments intransportables du fait du poids et du supplément d’encombrement engendré.

De plus, ne disposant pas d’un local assez grand pour accueillir la table montée, les essais ont été faits en extérieur. Bien entendu, le niveau n’était pas au rendez-vous. D’ailleurs, même en intérieur, une parfaite horizontalité n’est pas garantie, et de plus les tréteaux utilisés pour soutenir la table n’ont pas été calibrés au Pavillon de Breteuil.

 La solution

La solution retenue a donc été :
- de supporter les panneaux de la table par un treillis de tubes d’acier carrés de 40mm de section. Une telle section permet d’avoir une rigidité suffisante pour ne pas fléchir en charge lorsque les points d’appui sont distant d’1m50
- de faire reposer ce treillis sur 6 vérins à vis, récupérés d’un ancien faux-plancher de salle informatique, afin de pouvoir régler précisément l’horizontalité de l’ensemble

 Le résultat

Ca donne cela :

- la structure métallique :

JPEG - 44.2 ko
Vue d’ensemble du soubassement de la table

Les tubes sont simplement posés les uns sur les autres, sans aucune fixation. Vu le poids de l’ensemble, il n’y a aucun problème de stabilité.

- les vérins à vis :

JPEG - 23.9 ko
Gros plan sur un des 6 verins

Grâce au réglage possible, et avec au besoin l’aide de cales en bois complémentaires, il a été possible d’obtenir une table parfaitement de niveau, même lorsqu’elle était installée dans le jardin.

 Le mot de la fin

Et voilà, c’était le dernier chapitre du journal de la construction du terrain 2006. J’espère qu’il a pu vous être utile, en y piquant quelques idées de solution. En tout cas, je me suis personnellement bien amusé à le rédiger.

Et comme le dit Schwarzy : I’ll be back sans doute ;-)

Eric

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document