Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Robopedia > Programmation > Explorer > La virtualisation > Développement sous VmWare > Une machine Linux virtuelle

Une machine Linux virtuelle

guide de création d’une VM

vendredi 18 novembre 2005, par Julien H.

 Contexte

Vmware Workstation est un logiciel commercial permettant de construire des machines virtuelles (et de les tester). On appelle machine virtuelle l’émulation d’un ordinateur à la fois virtuel (dans l’exécution des tâches par le processeur) et réel (par les liens avec les composants hardware de la machine qui fait tourner Vmware.

Tout l’intérêt dans le cadre d’une équipe de roboticiens est de construire une seule fois une machine virtuelle faisant tourner un système d’exploitation de développement, avec toutes les options et tous les logiciels adéquats installés et configurés par "ceux qui s’y connaissent". Grâce au Player Vmware gratuit, les autres membres de l’équipe peuvent faire tourner la machine virtuelle.

On peut facilement créer une machine virtuelle (appelons la VM) contenant un OS minimal, pour faire du développement de microcontrôleurs, de l’initiation au Shell, ... Mais dans notre cas le but ultime est de faire tourner directement la configuration du PC embarqué sur le robot de la Coupe et ainsi développer le logiciel, le compiler et lancer des tests unitaires.

 Etapes

Démarrez Vmware Workstation

Menu "File/New/Virtual Machine..."

JPEG - 15.8 ko

On bénéficie d’un assistant pour nous aider à sélectionner les options de la machine virtuelle

JPEG - 19.4 ko

Type d’installation : pourtant on va choisir l’option "Custom" parce que nous avons des besoins un peu particulier

JPEG - 29.6 ko

Format-Version : Choisir le format de la machine virtuelle, "New - Workstation 5"

JPEG - 31.9 ko

Choix de l’OS : sélectionnez le type de Linux que vous voulez installer. Nous utilisons une RedHat 7.2. Ce choix est important car il conditionne le comportement des Vmware Tools (les outils de configuration de X, des périphériques partagés et de la communication entre l’OS hôte et l’OS de la machine virtuelle "guest").

JPEG - 29.3 ko

Espace disque : Choisissez le nom (euh.. vous êtes libre) et l’emplacement ou sera sauvé la configuration. Normalement la configuration ne prend pas de place, mais si vous voulez utiliser un espace disque virtuel (dans un gros fichier de plusieurs Go), autant prévoir dès maintenant un chemin vers un espace disque suffisament conséquent.

JPEG - 23.8 ko

Processeurs : Le nombre croissant de processeurs multi-core (ici, un Pentium D qui fait apparaitre de processeurs disponibles) permet d’utiliser cette fonctionnalité, mais dans notre cas on est pas intéressé donc on reste avec 1 processeur pour éviter les problèmes lors de la compilation du noyau RT.

JPEG - 17.6 ko

Espace mémoire : ne voyez pas trop grand, même si votre PC le permet. On reste avec un 256Mo qui représente bien ce qu’on a sur notre PC embarqué dans le robot

JPEG - 29.6 ko

Réseau : Vmware gère très bien le réseau, et par l’option NAT, on disposera sous Linux d’une connexion réseau "translatée" depuis la configuration ADSL de Windows. Magique !

JPEG - 33.1 ko

SCSI : même si vous n’avez pas de périphérique SCSI, Vmware utilise ce driver pour émuler des disques virtuels, donc notez bien l’option choisie, pour ne pas l’oublier dans la configuration du noyau. Bien entendu on pourra configurer le disque virtuel en IDE et éviter bien des tracas.

JPEG - 18.6 ko

Disque dur : un système d’exploitation doit disposer d’espace disque pour installer ses fichiers, et sauver sa configuration. Sans parler de l’espace nécessaire pour stocker nos programmes et les compiler. Comme notre but est de partager la machine virtuelle, il faut avoir également un disque dur virtuel. Il sera stocké dans un fichier mais ne sera pas accessible depuis l’OS hôte. Bien sûr il existe un autre moyen de communiquer entre les deux OS.

JPEG - 29.7 ko

Type de disque : on le choisit en IDE, pour nous simplifier la configuration du noyau. Mais en SCSI, ce n’est pas tellement plus compliqué, il faut juste sélectionner le driver... (enfin, quand on s’en rend compte, c’est pourquoi on passe par la configuration "Custom" et pas "Typical")

JPEG - 17.2 ko

Taille du disque : on va se limiter à 2Go, c’est limite pour installer Linux avec Gnome (mais ça tient) mais au moins on aura moins de problème pour faire tourner la VM chez l’un ou chez l’autre (certains OS limitent la taille maximale des fichiers)

JPEG - 31.2 ko

Emplacement du fichier disque : comme vu plus haut, il faut de la place, donc ne pas se tromper d’emplacement disque.

JPEG - 22.6 ko

Et voilà !! : vous disposez d’une machine virtuelle opérationnelle.

JPEG - 25.2 ko

Démarrage : comme vous le constaterez, le démarrage d’une machine virtuelle ressemble au démarrage d’un vrai PC, avec le BIOS et tout.

JPEG - 18.4 ko

 Conclusion

Il faut maintenant installer Linux. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Vos commentaires

  • Le 16 septembre 2006 à 23:22, par renaud En réponse à : Une machine Linux virtuelle

    votre guide est tre interessant je l’avoue. mais monsieur j’ai un pb particulier et je voudrais que vous m’aidiez. moi par contre j’ai deja installé linux dans ma machine et j,ai deja fais la partition du disque et tout. je voudrais savoir comment faire dans mon cas : je voudrais utiliser linux sous windows, je sais que c possible mais je sais pas si la machine virtuelle peut m’aider si oui comment ?

    • Le 17 septembre 2006 à 08:01, par Julien H. En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Si j’ai bien compris, tu as déjà un PC avec un double boot : un linux et un windows. Je ne pense pas que tu puisses lancer le linux déjà installé depuis Windows. Il faudra en réinstaller un dans la machine virtuelle.

      La machine virtuelle lancée depuis Windows se comporte comme un PC standard : on allume, on boote, le système d’exploitation se lance. On peut rebooter, éteindre la machine, etc... Le grand avantage est de pouvoir passer en un instant d’un OS à l’autre : Linux sur le PC virtuel et Windows sur le PC réel.

      Ceci limite les possibilités d’installation, car une distribution qui s’installe bien sur le PC réel peut se révéler plus difficile à installer sur le PC virtuel. Pour plus de détail, visiter le site officiel de VMware et les forums spécifiques Linux.

    • Le 26 septembre 2006 à 17:47, par Régis En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Bonjour,

      Une question également, j’ai une machine déjà installé sous Linux, et une machine déjà installé avec Windows. Je souhaite créer une image de ma machine linux pour l’utiliser comme machine virtuelle sur mon windows.

      Mais je sais pas trop comment faire...

      Merci par avance

      Cordialement

      Régis

    • Le 26 septembre 2006 à 22:59, par Julien H. En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      La machine virtuelle est une *nouvelle* machine, vierge. Vous ne pouvez pas reprendre à l’identique votre partition ou PC sous linux. Vous pouvez bien sûr installer sur la machine virtuelle le même environnement (distribution, logiciels), et monter des systèmes de fichiers Windows ou Linux existants pour les rendre accessible.

    • Le 23 janvier 2007 à 09:40, par Niko95 En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Bonjour,

      Au cas où ça intéressrait quelqu’un, VMware propose un outils apelé P2V qui permettrai de faire une image d’une install "réel" pour en faire une machine virtuelle.

    • Le 15 avril 2007 à 11:29, par ? En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Bonjour,
      J’ai une machine windows, sur laquelle j’ai installé une machine virtuelle linux, mais j’arrive pas a faire le mount de la machine réelle windows depuis la machine virtuelle ?,
      le fdsick ne montre pas les partition de windows ?,*
      merci de me répondre

    • Le 15 avril 2007 à 11:35, par Julien H. En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Il ne peut pas montrer les partitions Windows, mais tu peux définir dans la configuration de ta machine virtuelle des répertoires partagés sous Windows qui seront directement mappés sous Linux.

    • Le 15 avril 2007 à 15:36, par ? En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Merci pour la réponse, j’ai partagé un répertoire sous windows, mais j’ai pas réussi a le mappé sous linux, est ce que ya une commande pour ca, comment je dois faire ?, merci beaucoup.

    • Le 22 décembre 2009 à 18:15, par ? En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Bonjour ; voilà j’ai installé Microsoft Virtual PC puis j’ai crée deux PC avec le OS linux ; et je voudrai les faire communiquer donc est ce qu’il y a un logiciel à télécharger pour faire la communication ou comment fait-on svp ?
      merci

    • Le 23 décembre 2009 à 16:46, par Julien H. En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Bonjour, il n’y a pas de logiciel particulier, car Virtual PC va reproduire les connexions réseaux, et permettre aux deux Linux d’accéder à Internet et donc communiquer ensemble comme de "vrais" systèmes d’exploitation.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2007 à 14:12, par hoor En réponse à : Une machine Linux virtuelle

    j’ai une question c’est que j’ai installé une version de linux sur ma machine virtuelle et puis je n’ai pas pu monter la clé usb sur cette machine linux .

    • Le 27 mars 2007 à 21:29, par ? En réponse à : Une machine Linux virtuelle

      Il faut vérifier que l’usb est bien paramétré pour être accessible depuis la machine virtuelle. Ou alors c’est un problème de la distribution linux qui n’a rien à voir avec la virtualisation.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document