Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Découverte > Découvrir la robotique > Comment la robotique est apparue > Les trois lois de la robotique

Les trois lois de la robotique

dimanche 3 avril 2011, par Julien H.

Les amateurs de littérature d’anticipation scientifique auront reconnu l’énoncé fondateur d’Isaac Asimov. C’est sur cette base qu’il a construit l’intrigue de ses nouvelles mettant en scène des robots "positroniques", c’est-à-dire dont l’intelligence artificielle a été programmée pour respecter ces trois règles (câblée à base de positrons, par analogie avec le câblage électronique de nos circuits).

L’énoncé des trois lois est rappelé dans notre article de 2005 sur la robotique et la littérature.

Première Loi : Un Robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
Deuxième Loi : Un Robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi.
Troisième Loi : Un Robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’est pas en contradiction avec la Première et/ou la Deuxième Loi.

Asimov se présentait comme un homme de science, et c’est pour cette raison qu’on peut parler de ces lois de notre point de vue de roboticiens amateurs. L’aspect littéraire ne doit pas être oublié, et il ne faut pas idéaliser ces trois lois, puisque c’est justement tout l’intérêt de pouvoir trouver des contre-exemples, des imperfections et des interprétations opposées et d’égale justesse qui a permis à l’auteur de construire autant d’histoires différentes : "en fait, à mon grand soulagement, il est toujours possible de prendre sous un nouvel angle les cinq douzaines de mots composant les Trois Lois et leur implication" (préface à "The Rest of the Robots" de 1964).

L’idée de pouvoir implémenter une logique à la création du robot et ne plus intervenir ensuite est tout à fait intéressante compte-tenu de l’époque où ces lois ont été inventées (première formulation en 1942). Jusque dans les années 70, les ordinateurs étaient des machines à calculs nécessitant un grand nombre d’interventions successives pour obtenir un résultat attendu. Il n’y avait quasiment pas de mémoire dans les machines et la perspective d’un ordinateur mobile n’est apparue qu’avec l’avènement de la micro-informatique dans les années 1980.

Isaac Asimov pressentait qu’il resterait célèbre grâce à ces trois lois, alors qu’il les avait énoncées dans un but littéraire, sans aucune base scientifique sur la possibilité de leur implémentation. Il écrivait : "si la robotique parvenait jamais aux sommets de perfection décrits dans mes histoires, il se peut qu’un concept se rapprochant plus ou moins de mes Trois Lois connaisse réellement le jour".

 Bilan en 2010

A ce jour, la robotique suit les anticipations d’Asimov concernant :
- la construction d’un circuit logique "cerveau" du robot
- la mémorisation d’un programme initial qui couvre l’intégralité des actions possibles
- l’autonomie dans les décisions d’un robot sur la base de règles
- l’aléatoire du résultat (intelligence artificielle)

A notre niveau, l’implémentation que nous avons pu élaborer et observer de lois permettant un comportement aléatoire mais efficace d’un robot est la logique floue, mise en pratique par Frédéric sur un robot éviteur d’obstacle et par moi-même sur un simulateur :

Robot Flou
Intelligence Artificielle
Simuler un robot

 Rendez-vous dans 47 ans

S’agissant de romans d’anticipation, les histoires d’Asimov se déroulent dans le futur. Les trois lois ont donc été énoncées dans un "Manuel de la robotique" en 2058 après J.-C. ce qui nous laisse encore un peu de temps pour découvrir et améliorer nos algorithmes...

Peut-être verrons-nous prochainement une première édition d’un Manuel de la robotique ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document