Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Découverte > Découvrir la robotique > Les robots célèbres > Robots domestiques > Gostai et le robot touriste de la Villette

Gostai et le robot touriste de la Villette

samedi 30 mai 2009, par Julien H.

Ce samedi 30 mai 2009, je reçois un mail de Gostai qui m’informe de la mise à disposition du premier "robot touriste", une machine que l’internaute peut contrôler à distance pour se rendre dans un lieu qui lui est inaccessible.

Le robot se trouve à la Cité des Sciences de la Villette près de Paris, je me trouve sur la Côte d’Azur, donc on peut dire que je suis un bon candidat "cyber visiteur".

L’inscription est simple et ça ne se bouscule pas en ce samedi après-midi, seulement 3 personnes. J’ai donc rapidement accès au robot. On attend trois minutes pour avoir accès au robot pendant deux minutes.

PNG - 267.4 ko
Première visite
PNG - 255.7 ko


Les débuts sont chaotiques, car habitué à piloter mes propres robots, je pensais que le contrôleur de Gostai (Urbi) se chargeait de vérifier la validité des mouvements. Il n’en est rien, et il accumule les clics sur les flèches directionnelles pour les reproduire, d’où un certain "lag" et une accumulation des consignes un peu déroutante.

Autre point gênant, la caméra est directement sur le robot, comme si c’était ses yeux. Cela peut sembler logique au départ, mais on a du coup un champ de vision peu pratique. Donc toutes mes excuses au monsieur au tee-shirt rouge qui a du prendre le robot dans les genoux plus d’une fois, car je n’avais tout simplement pas vu qu’il y avait un banc.

J’ai eu ensuite quelques moments de solitude avec une belle vue plongeante sur la moquette, puis la tête en bas et mes dernières secondes avec le robot m’ont permis d’inspecter la paume et les doigts du responsable venu à la rescousse du robot.

PNG - 294.5 ko
En territoire hostile
PNG - 232.9 ko
Michel-Ange sauce 2000
PNG - 173.3 ko

Du coup on est un peu frustré et on pourrait abandonner facilement (mais bon, quand on est accroc, on s’arrête pas si vite) . C’est à la seconde tentative (et hum... après avoir lu la note explicative) qu’on se rend compte qu’il est plus pratique d’utiliser la carte et de cliquer sur l’endroit que vous voulez visiter.

Et du coup, on se retrouve comme dans un musée. Et qu’est ce qui est intéressant dans un musée quand on est un petit curieux ? Aller voir tout autre chose que l’exposition, comme le matériel de réparation, les caméras au plafond ou détecter qui parmi les visiteurs est le technicien chargé du robot.

PNG - 161.4 ko
Behind the scene
PNG - 219.2 ko
Deus ex machina
PNG - 208.2 ko
Oh, une caméra

Et pour finir

Des améliorations ? Oui, j’en vois plein parmi lesquelles :
- une caméra plus en hauteur derrière le robot, pour avoir une vue à la troisième personne et pouvoir mieux se diriger
- un microphone pour entendre ce qui se dit (c’est frustrant de voir les autres visiteurs sans connaitre leurs commentaires)



Voir le site du robot Gostai à la Villette : http://fes.gostainet.com/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document