Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Projets et études > Nos robots > Le droïde R2-D2 > Construction du droïde > Cercle de rotation du dôme de R2-D2

Cercle de rotation du dôme de R2-D2

lundi 2 janvier 2012, par Julien H.

Quand on a montré les premières pièces du R2, une des questions qui revenait le plus souvent était : "est-ce que sa tête va tourner comme le vrai ?". La réponse est bien sûr OUI !

Et voici l’étape d’associer le dôme au squelette. La solution est assez simple mais sa réalisation l’est moins :
- un mécanisme de mise en mouvement motorisé et contrôlé
- un mécanisme de glissement libre du dôme

Cette seconde partie est appelée "cercle de rotation". La difficulté provient de la grande dimension du dôme : il n’est pas facile de trouver une pièce toute faite qui fasse entre 40 et 46 centimètres de diamètre.

Avec un peu de chance, on pourrait trouver un anneau destiné à faire tourner une télévision ou un pot de fleur. Mais il manquerait le premier mécanisme, et usiner une pièce en acier est plus délicat de tout faire d’un seul morceau.

 Le plan : merci Galaad !

Pour tracer le schéma de la pièce à usiner, il suffit de 30 secondes avec Galaad, qui intègre une fonction de crénelage. Bien sûr il faut avoir une bonne idée de la résistance des matériaux, de la démultiplication et du couple du moteur qu’on va utiliser pour ne pas faire des dents trop petites ou trop grandes.

Mais une fois que le pas est défini (la distance entre deux dents), il suffit de modifier le nombre de dents pour obtenir un beau tracé.

JPEG - 22.7 ko

Comme le créateur du logiciel est très intelligent (je dis ça pas seulement pour le jour prochain où on le rencontrera mais parce que c’est vrai), il a automatisé le calcul qui donne l’équivalence entre nombre de dents et rayon du cercle.

Et voilà un exemple (ce n’est pas le vrai)

JPEG - 80.6 ko

 Les détails : merci Jean-Pierre !

Bien entendu, il faut penser à tout plein de détails avant d’usiner la pièce à la fraiseuse CNC : où placer les vis, où se trouvera le moteur, etc..

Et là il faut de l’expérience et de la mémoire : il faut penser à tout ce qui viendra en-dessous et au-dessus, ainsi qu’à des points pratiques :
- comment fixer les roulements qui permettront de glisser en tournant et en supportant le poids du dôme,
- comment tenir le cercle centré sans le serrer (glissement longitudinal),
- comment et où fixer le moteur qui fera tourner le dôme.

 Le résultat

Quelques heures plus tard, le cercle est sorti

JPEG - 234.8 ko

Et il ne faut pas oublier la roue du moteur, au même pas !

JPEG - 222.3 ko

Pour patienter jusqu’aux prochaines photos, voici les roulements utilisés :

JPEG - 296.7 ko

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document