Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > L’association > En public > Les compétitions de robotique > Coupe de France > Coupe 2006 : Funny Golf > Construction du terrain > 30 octobre 2005

30 octobre 2005

A l’attaque

dimanche 30 octobre 2005, par Eric P.

Tout est là. Il n’y plus qu’à se mettre au boulot.

 Programme de la matinée : décapage et remise à neuf des planches.

Vu l’expérience de l’an dernier et le temps que cette opération m’avait pris alors, cette fois-ci je sors directement la grosse artillerie : ponceuse à bande avec papier abrasif grain 50.

En effet, de peur de bouffer le bois, j’avais à cette époque démarré à la ponceuse orbitale, avec du papier fin : bonjour l’encrassement rapide et le défilé des disques d’abrasif. J’étais ensuite passé à la ponceuse à bande, mais timidement, avec du grain fin. Même punition, même motif : encrassement à vitesse grand V, surchauffe des bandes, rupture et poubelle. Vu le prix unitaire de ces vacheries (entre 3 et 4 euros pièce), ça fait plaisir.

Conclusion : avec la nouvelle méthode, une grande planche (2m x 1m) prend 40 minutes tout compris (déstockage, décapage peinture, ponçage de finition, rebouchage des trous des socles de quilles et retour stockage). Les petites ne demandent que la moitié de ce temps.

Ca a été tellement vite, que je n’ai même pas pensé aux photos :-(. Le terrain 2005 n’est donc plus qu’un souvenir maintenant.

 Après-midi : le poinçonneur des Lilas

"J’fais des trous, des p’tits trous, encore des p’tits trous...." (Serge Gainsbourg - Le poinçonneur des Lilas)

Sauf que là, il ne s’agit pas de p’tits trous, mais de gros trous de 50mm. Ceux-là même qui vont recevoir les réceptacles à balles aux cotes du règlement.

Après l’artillerie lourde, le gros calibre maintenant : scie cloche de 50mm.

JPEG - 96.9 ko
Rambo embusqué dans sa jungle

Et c’est parti, après un traçage soigneux conforme au schéma coté inclus dans le règlement officiel.

JPEG - 95.9 ko
C’est parti mon colonel

C’est un peu plus dur que de percer un simple trou, et la machine est mise à rude épreuve. La lame se dilatant avec la chaleur du frottement sur le bois, il faut gérer cela correctement pour éviter qu’elle ne se bloque brutalement (ça fait tout drôle quand ça arrive). Mais sans pour autant trop alléger la pression, sinon d’une part ça n’avance pas, et d’autre part, la vitesse de rotation augmentant, l’échauffement est encore plus intense.

JPEG - 46.4 ko
Ca chauffe

Après quelques nuages de fumée, et une bonne odeur de bois brûlé (dont je n’arrive d’ailleurs pas à me débarrasser malgré savonnage énergique après la fin des hostilités), on finit par passer au travers du panneau.

JPEG - 64.8 ko
Et ça finit par traverser

Il n’y a plus qu’à maintenir l’effort pour les autres trous...

JPEG - 65.3 ko
Ne pas tomber la cadence

... et on finit par terrasser l’adversaire.

JPEG - 38.8 ko
Fin du round : 8 trous à 0

Comme je suis maniaque, et qu’à mon âge on ne se refait plus, quelques finitions à la ponceuse pour terminer. En fait, c’est surtout pour les tourillons et le mastic utilisés pour le rebouchage des trous de 2005 (l’année, pas le diamètre !!).

JPEG - 65.7 ko
Les finitions à la ponceuse

 Le conseil du doc

Si vous n’avez pas le bras assez long (il faut avoir des gênes d’atèle pour prendre sous le bras un panneau de 2m x 1m), et que par dessus le marché vous devez charrier ce bout de médium qui fait pas mal de kilos entre le stockage et le lieu des travaux, un bout de corde noué en anneau, passé à l’épaule d’un côté et tenu à la main de l’autre vous permettra de ballader sans efforts (ou presque) et surtout sans se casser le dos.

JPEG - 102.1 ko
Quand on n’a pas le bras assez long...

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Les deux grands panneaux sont terminés. Il reste à percer les trous des deux petits (une plaisanterie), et les solidariser pour reconstituer le grand panneau médian qu’ils formaient en 2004, avant d’être séparés pour y intercaler le fossé en 2005.

On verra cela demain, la météo semblant se maintenir au sec pour l’instant.

A suivre...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document