Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Essais produits > Robots et kits > Aisoy > Un voyage avec Aisoy > Le journal de l’explorateur > 11/04/14

11/04/14

mardi 22 avril 2014, par Eric P.


Toutes les versions de cet article : [English] [français]

 Déballage de la bestiole

PNG - 67.1 ko

Bon, il est aussi moche en vrai qu’en photo :( OK, les goûts et les couleurs c’est personnel, mais je préfère largement le look du Q.bo par exemple.

 Mise en place et connexion de backpack RasPi

Toutes les connexions sont sous la base, ce qui est une bonne idée pour ce qui est du look. Mais argh, c’est un peu bricolé :

  • les fiches audio et alim se gênent un peu et il faut forcer pour faire cohabiter [1] tout le monde. Espérons que les contraintes sur la carte ne lui seront pas préjudiciables
  • le cordon d’alim tient assez mal dans son embase, et la moindre manip du robot le fait se débrancher sans crier gare. Du coup la batterie se vide sans qu’on soit au courant
  • il faut couder les différents câbles assez énergiquement si on veut que le robot repose sur ses pieds et pas de manière bancale à moitié sur ses câbles
  • l’interrupteur on/off (en fait pas vraiment on/off batterie, car il sert à déclencher un shutdown propre, ce qui n’est pas un mal) est riquiqui et coincé au fin fond des embases. Du coup, petits doigts obligatoires.

On tente l’allumage. Ca démarre, mais ça rouspète que la batterie n’est pas chargée. La doc disait effectivement de charger l’animal 4 heures avant usage. Tant pis, on a tenté sa chance. On verra cela demain.

En attendant on va docilement sur le site Web d’Aisoy pour enregistrer notre nouveau pensionnaire. Saisie du numéro de série et validation... gratifiée par un message d’erreur comme quoi le numéro est invalide ou bien la bébête déjà enregistrée. Petite recherche sur le forum, pour constater que je suis loin d’être le seul. Ca promet :-/

OK, on reste Zen et on poste un message à l’attention du support pour soumettre le problème, mais sans se faire d’illusion quant à une réponse avant lundi. Tant pis pour les premiers émois pendant le week-end. On passe à autre chose, par exemple passer la tondeuse et se débarrasser des coupes de bois.

 Un peu plus tard...

Surprise, une réponse du support est arrivée, m’informant qu’ils ont effectué la saisie de l’id, et m’invitant à voir si ça fonctionne. Un bon point pour eux : ils paraissent assez réactifs :)

Yes, je peux avancer à l’étape suivante, qui me montre la liste de mes Aisoy (un seul pour le moment) avec un lien proposant d’ouvrir sa carte (j’espère que ça ne lui fait pas mal). Je clique et arrive sur un autre écran... qui ne sert pas à grand-chose en l’état : pas de bouton, pas de lien,... alors que la légende laisse supposer qu’il est censé me permettre d’accéder à... je ne sais pas trop quoi, mais en tout cas à quelque chose. Bon, c’est pas trop bien fini tout ça :-/

Comme j’ai cru comprendre en lisant çà et là qu’il s’agit d’une interface pour newbies ne voulant pas tripatouiller Linux, je mets cela de côté en me disant que de toute manière ssh est ton ami.

A suivre...


[1cri du crapaud en rut

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document