Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > Projets et études > Nos robots > Musée des robots > PoBot Palets Maxi (2003)

PoBot Palets Maxi (2003)

Après la construction d’un robot miniature (µPobot) puis d’un robot de taille réduite (Pobot Original), Patrick s’est attelé à la conception d’une machine aux dimensions de la Coupe de France 2003 : 40 cm de hauteur pour 120 cm de périmètre. Fonctionnellement, il répond au règlement de cette année-là : récupérer des palets (disques double face), les analyser et les retourner selon la couleur souhaitée. Il était même capable de construire des piles, à la manière du jeu de dame.

Le chassis change de structure : on quitte les disques pleins (bakélite, plexiglas) pour une ossature en échelle (une idée d’Eric) réunissant des montants en profilé alu et des barreaux en tige filetée. Les profilés alu sont à la fois rigides et peuvent être usinés facilement pour accueillir des vis de fixation tenant les cartes, les berceaux moteurs et différents mécanismes.

Ce robot présente les mêmes critères de fiabilité et de simplicité que nos modèles plus petits : cartes électroniques génériques avec extensions spécialisées (conçues par Patrick), moteurs pas-à-pas, roues de roller. Le centre de commande de ce robot se situe dans un module Beck IPC@Chip DK40, un microprocesseur x86 avec système temps réel RTOS dans un boitier de 7 centimètres de large offrant des entrées/sorties pratiques : deux ports série, un port Ethernet (conçu pour la domotique, il embarque un serveur web).

Présenté lors de l’opération "Sciences en Fête" à l’INRIA Sophia-Antipolis en octobre 2003, il a rencontré un réel succès auprès du public. Ses aventures ne se sont pas arrêtées là puisqu’il a servi de base au robot Maxi de la Coupe de France 2004.



Site

Vous pouvez proposer un site à ajouter dans cette rubrique :