Club robotique de Sophia-Antipolis

Accueil > L’association > En public > Les compétitions de robotique > POBOT Junior Cup > Edition 2016

Edition 2016

JPEG - 798.2 ko

La thématique retenue pour cette édition est :

Robotique et monde sous-marin

Les mers et océans couvrent environ 70% de la surface de la planète. Bien que l’homme ait mis le pied sur la Lune et qu’il ait envoyé des sondes aux confins du système solaire, il n’en reste pas moins qu’il n’a exploré qu’une infime partie des mers et océans. Or il est avéré qu’ils recèlent d’importantes quantités de ressources en matières premières (par exemple, les nodules métalliques), en énergie ou même pour notre alimentation.

Par ailleurs, les océans sont également de grands espaces à traverser lorsqu’il s’agit d’établir des connexions rapides et performantes entre les continents. Si nous pouvons surfer sur d’innombrables sites Internet, obtenir des réponses quasi instantanées lors de nos recherches avec les divers moteurs disponibles, c’est grâce à l’existence de câbles et de fibres optiques reliant les continents entre eux, et permettant aux données de voyager à la vitesse de la lumière au fond de l’eau.

L’espace sous-marin est également une source d’énergie inépuisable et totalement propre, qu’il est possible d’exploiter en installant des turbines électro-génératrices (ou hydro-générateurs) dans les zones où circulent des courants suffisamment constants. Un grand nombre d’expérimentations de ce genre sont conduites partout dans le monde, et les solutions évaluées s’avèrent de plus en plus prometteuses.

Tout cela a été rendu possible grâce aux technologies utilisées pour concevoir et réaliser les outils permettant d’explorer les profondeurs sous-marine, et d’y travailler. C’est grâce aux sous-marins télé-opérés (ou ROV, pour Remotely Operated underwater Vehicules) qu’il est possible d’installer et d’entretenir des dispositifs à des profondeurs inaccessibles aux plongeurs avec les moyens actuels.

Il faut d’ailleurs noter que les technologies utilisées pour ces assistants des grandes profondeurs sont souvent de même niveau que celles employées dans le domaine spatial, avec la contrainte supplémentaire que des outils tels que les ROV sont supposés ne pas être utilisés qu’une seule fois, comme cela est le cas pour la majorité des missions d’exploration spatiale.

Nous allons cette année nous plonger :) dans cet univers passionnant des engins robotisés capables d’explorer les grands fonds et d’y travailler.

Votre mission, si vous l’acceptez, sera donc :

  • de concevoir et réaliser un robot capable de relever un certain nombre de défis en rapport avec ce thème,
  • de choisir un thème de réflexion dans le domaine présenté ci-dessus,
  • dans la mesure du possible, d’aller sur le terrain, pour le découvrir et l’étudier par vous-même, par exemple en rencontrant des professionnels et des scientifiques qui travaillent dans ce domaine,
  • de vous faire votre propre opinion sur ce que vous aurez vu et appris.

Pour vous tenir au courant en temps réel, suivez la page Facebook qui y est consacrée.